Vœux du Maire 2016

27/01/2016

Au nom de toute l’équipe municipale et en mon nom personnel, je vous présente mes vœux les plus sincères de santé, de joie, de réussite dans vos projets personnels, professionnels, familiaux et associatifs. J’ai une pensée particulière pour toutes les familles en deuil, en souffrance, en difficultés.

Je souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants et j’espère qu’ils trouveront au Lyaud la qualité de vie qu’ils recherchent.

L’année 2015 s’efface : elle restera une année sombre marquée par les attentats tragiques de janvier et de novembre.

Notre pays a été attaqué, blessé, meurtri aux racines mêmes de ses grandes valeurs que sont la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.
Devant ces actes odieux, terrifiants, ce déferlement absurde de haine, d’intolérance et de fanatisme, Restons dignes.

Au nom de tous, je tiens à exprimer notre compassion pour toutes les familles endeuillées et pour tous les blessés.

Il me semble important de continuer à développer une vision positive pour un avenir meilleur ; espérons que 2016 sera une année de paix, de tolérance et de fraternité.

Je vais vous retracer les actions de l’année, et vous rendre compte de l’avancée des principaux dossiers.

2 gros chantiers de voirie ont débuté en 2015 : l’un route de la Glière l’autre route d’Orcier.

Il a été réalisé :

  • La mise en séparatif des réseaux humides
  • la réfection du réseau d’eau potable, de la voirie,
  • l’enfouissement des réseaux secs
  • et la rénovation de l’éclairage public.

Ces travaux se font en collaboration avec la communauté de communes pour l’assainissement. Je remercie les services techniques des Collines du Léman pour leur collaboration.
Dans le cadre du traitement de l’eau pluviale, la Ville de Thonon et le SIEM (syndicat intercommunal des eaux des moises) participent financièrement à ce projet afin d’optimiser la protection des sources qu’elles exploitent en amont ; je remercie Mr Jean Denais, Maire de Thonon et Mr Lucien Chessel, Président du SIEM, pour leur coopération.
Merci au SMDEA (syndicat mixte départemental d’eau et d’assainissement) et au SYANE (syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie) pour leur aide financière.

Ces travaux ont été réalisés par le groupement d’entreprises EMC, Bel et Morand, SOCCO pour les réseaux humides et la voirie. Les réseaux secs ont été attribués à l’entreprise SIPE. Merci à tous pour leur travail de qualité.
Et enfin, Je tiens à remercier tout particulièrement les riverains concernés par ces travaux pour leur patience.

D’autres aménagements ont été réalisés durant cette année :

  • un trottoir route d’Orcier, le long de la route départementale. il est en cours de finalisation et relie le groupe scolaire au stade, ce qui permet de sécuriser le déplacement des 310 élèves du groupe scolaire et des 190 licenciés de l’Association Sportive Le Lyaud/Armoy ; il devenait indispensable. Je remercie le Conseil Départemental pour la contribution financière accordée pour la réalisation de ce projet. Un merci tout particulier aux techniciens de la DDT qui nous ont accompagnés et conseillés pour assurer la sécurité de cette route.

  • Nous avons installé un éclairage :
  • au terrain de tennis
  • au niveau de la façade de la Mairie et des façades de l’église.

  • L’agrandissement du D’JOSS BAR est terminé : la commune, propriétaire des murs, a décidé d’acquérir un garage dans le prolongement du bar-restaurant et d’effectuer des travaux afin de favoriser le développement de ce commerce local. Depuis le 4 janvier des repas ouvriers sont proposés chaque jour. Nous nous réjouissons du succès grandissant de cet établissement qui est un lieu de rencontre et de service, participant au bien vivre dans notre commune.

Cette année, nous allons achever les travaux en cours ; ces travaux nécessaires ont un impact financier important sur le budget communal. Dans un contexte budgétaire de plus en plus contraint, des dotations diminuées, continuons à être vigilants sur les finances communales.

L’Autre dossier important de l’année 2015 a été le lancement de l’élaboration du plan Local d’urbanisme. Afin d’être en conformité avec la législation en vigueur la commune est tenue de réviser son Plan d’Occupation des Sols et de le remplacer par un Plan Local d’Urbanisme.

Ce nouveau document d’urbanisme doit prendre en compte l’état actuel et l’évolution de notre village en termes de population, d’occupation et de préservation des sols d’ici 10 à 20 ans.
Désormais il doit aussi intégrer le concept de développement durable et les diverses études environnementales. Il établit un nouveau zonage et un nouveau règlement d’urbanisme. Ce document est élaboré en plusieurs étapes avec l’aide du Bureau d’étude ATELIER AXE. Je remercie Monsieur GIRARD, Urbaniste, pour son travail sérieux, sa disponibilité et ses conseils. Merci également à la commission municipale qui est assidue aux réunions.

Dans un premier temps, le conseil municipal a fixé les objectifs, objectifs devant impérativement prendre en compte les prescriptions nationales et supra communales du SCOT.

Il s’agit de préserver un juste équilibre entre urbanisation, activité agricole, protection des espaces naturels, développement des services, tout en maintenant : - la réalisation des équipements nécessaires à la qualité de vie des habitants - et la cohérence territoriale de la commune.

Une première réunion publique a été organisée le 25 juin 2015. Deux autres sont prévues courant 2016.

Début 2015, nous avons procédé au recensement de la population.
Trois agents recenseurs ont assuré cette tâche, je les remercie pour leur sérieux et leur rigueur.
La population recensée avoisine les 1 670 habitants et nous avons eu la joie d’enregistrer 25 naissances en 2015.
On ne peut que se réjouir de l’augmentation de la population, c’est la preuve que notre commune est attrayante.

Vous l’avez sans doute déjà découvert, la commune s’est dotée d’un site internet. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à le parcourir. Je remercie chaleureusement Monsieur COLON Benjamin ainsi que la Commission pour la conception et la gestion de cet outil d’information indispensable à l’heure du numérique.

Je remercie vivement les adjoints, Luce, Murielle, Hubert et Jean-Yves, qui sont pour moi de précieux collaborateurs.
Je remercie toute l’équipe municipale pour son soutien, sa solidarité, son dynamisme et son engagement. Chacun dans son domaine apporte compétence et dévouement.

Nous travaillons avec plaisir dans le souci du travail bien fait.
Nous voulons une commune belle, accueillante, où on a plaisir à vivre. C’est notre engagement pour la vie publique locale.

Je voudrais aussi mettre en avant le travail effectué par nos nombreuses associations et plus particulièrement la formidable mobilisation de nos bénévoles et de leurs présidents qui contribuent à l’animation de notre commune.
Notre village a la chance de s’appuyer sur un tissu associatif actif et solidaire.
Les associations sont un élément vital de la vie locale. Elles répondent à nos besoins de rencontres, de communications, de partage et d’écoute.
Etre bénévole c’est donner de son temps, c’est vouloir faire vivre la collectivité. Merci pour votre dévouement : nous serons toujours à vos côtés.

Concernant le groupe scolaire :
La nouvelle organisation des rythmes scolaire a été mise en place dès septembre 2014.
Malgré les difficultés rencontrées, elle s’est construite de manière sereine.
Les municipalités d’Armoy et du Lyaud veillent à la qualité des temps périscolaires.
Je tiens à saluer le travail des animateurs et du personnel du SIVOM Armoy/Le Lyaud qui ont œuvré à sa réussite.
Ce sont 11 animateurs qui assurent ce service gratuit.
Je les remercie sincèrement de leur implication.

Je remercie également les enseignants qui accompagnent nos enfants dans leurs apprentissages.

Je tiens à exprimer mes sincères remerciements à l’ensemble du personnel communal et intercommunal pour leur travail sérieux. Vous êtes le lien direct avec la population qui apprécie votre travail.

Je terminerai par un rapide bilan de l’activité de la communauté de communes des Collines du Léman.

Au niveau social et culturel, un très bon niveau de service à la personne a été assuré : - Le taux d’accueil pour la petite enfance est élevé - Le portage des repas est en augmentation

Au niveau de l’économie : - Un travail dense a été réalisé pour monter le projet de la zone d’activité de Planbois à Perrignier. 11 hectares vont être aménagés et mis à la disposition des entreprises. Ces travaux débuteront au 2ème semestre 2016.

Dans le domaine de l’environnement nous avons poursuivi nos investissements d’assainissement et de gestion des déchets.
En 2015 la compétence de l’instruction des autorisations du droit des sols a été mise en place. En effet, depuis 2015, les permis de construire sont instruits à la CCCL.

Au niveau des finances, nous avons continué à être très rigoureux. Les conseillers communautaires lors du débat d’orientation budgétaire ont pu constater une gestion financière saine.

Notre endettement est entièrement sécurisé, ce qui nous permettra en 2016 de poursuivre nos investissements sans aucune augmentation de la fiscalité.

En 2016, l’évolution de l’intercommunalité en Chablais sera LE dossier prioritaire pour la communauté de communes.

Avec Jean Neury, président de la CCBC et Jean Denais , Maire de Thonon, nous préconisons en effet la constitution d’une communauté d’agglomération regroupant la ville de Thonon, la communauté de communes du Bas Chablais et la communauté de communes des Collines du Léman.

L’avenir du chablais passe nécessairement par la création d’une communauté d’agglomération suffisamment large pour porter les enjeux d’aménagement et de développement de notre bassin de vie.

Avec 85 000 habitants, cette communauté d’agglomération sera la 2ème intercommunalité de Haute-Savoie. Elle sera un atout considérable pour le Chablais. Sa création est un engagement politique fort qui permettra de travailler pour l’avenir de notre territoire.

Dans cette perspective, un pacte politique a été adopté fin décembre entre la Vile de Thonon, la CC du Bas Chablais et la CC des Collines du Léman. Il était impératif de se mettre d’accord sur les questions essentielles de la gouvernance, de la gestion financière et fiscale et des compétences que nous confierons à cette nouvelles structure.

Ce pacte politique est actuellement soumis à l’approbation de tous les conseils municipaux.

D’ici quelques jours, nous proposerons à Mr le préfet de prendre en compte notre engagement et de soumettre la création de cette communauté d’agglomération lors de la prochaine commission départementale de coopération intercommunale.
Dès lors, l’année 2016 devrait être consacrée à la mise en place de cette nouvelle structure dont la création officielle interviendra le 1er janvier 2017.
Dans ce contexte, je serai particulièrement vigilant pour sauvegarder les intérêts de nos habitants et de nos entreprises. Il est notamment impératif que la fiscalité soit maitrisée.

Je vous renouvelle mes vœux et vous souhaite de passer un bon hiver.