Recensement des frontaliers

L’accord franco-suisse du 29 janvier 1973 permet au canton de Genève d’octroyer une compensation financière aux communes françaises dans lesquelles vivent des travailleurs frontaliers.

Les sommes versées sont calculées en fonction du nombre de frontaliers qui y résident. Plus le nombre de frontaliers résidant est important, plus la somme augmente.

Les fonds frontaliers sont primordiaux pour notre village car ils permettent d’investir dans la création d’équipements publics qui sont les vôtres.

Si vous êtes frontaliers et que vous habitez Le Lyaud, quelle que soit votre nationalité, faites-vous recenser !

NB : ce recensement n’a aucun impact sur votre imposition.

Formulaire de recensement